Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
Rectangle
REGIS RIZZO
Benoit Sudreau / Vers l'indéfinition des strates. Notes sur Séquence urbaine Les jaunes des parties basses du diptyque, chevauchements de feu d'un vieux polaroïd. Il sert moins un passage que l'émouvant d'arrêts sur ce qui coule. Une lumière de dieu masque la moitié puis le tiers des toiles. Les véhicules clos, plats et anguleux, la terre dans ses mauves, et celle qui tombe du ciel sur de pseudo-miroirs qui ne sont que nos boucliers - tôle des carrosseries. La partie basse a son éclat natif, est-ce un souvenir des masses en fusion qui meuvent toujours le noyau terrestre - les résines acryliques tournent, sur le second volet, on les croirait surélever l'image. Nos immeubles - des grillages dissouts par les blancs ou leur ange aux flèches d'hirondelle. avril 2016
Sequence-urbaine.jpg