RÉGIS RIZZO
AccueilPeintures 18-19RivagesUrbainestextesLa jetée / B. SudreauNocturne / B. SudreauSéquence / B. SudreauCheck-point / S. PolvaniBio / contact
LET'S GET LOST

SOLOUDSTILLING
REGIS RIZZO

FERNISERING:
SØND. 27. AUGUST KL. 15-17

Galleriet Jørgen Østergaard
Østergade 44 - 7430 Ikast
One way, 2017. 114 x 162 cm
One-way.jpg Issy-biennale.jpg
Lycaons à la Biennale d'Issy 2017 /Paysages pas si sages / www.biennaledissy.com
Lycaons-.jpg
La nature dans le paysage romantique est sublime et inquiétante. Chez Caspar David Friedrich l'homme est ainsi confronté à une nature grandiose.
L'anthropocène, époque marquée par les activités humaines, modifie cette relation de l'homme à son environnement. Le paysage s'urbanise, les activités industrielles et l'habitat s'étendent, modifiant le paysage autrefois sauvage ou agricole.

Dans 'Lycaons' , c'est au cœur d'un paysage produit par l'homme que surgit, inattendue, la nature sauvage.
Le tableau est une vision de cette relation de l'homme à la nature qui tend à s'inverser : c'est la nature, ici animale, qui traverse le paysage industriel.

La théâtralité des lycaons est renforcée par leur pelage tacheté qui offre véritablement une mise en abîme de la peinture.

L’exposition Contre nature s'est tenue à La Ruche en mars 2019.

Elle a présenté le travail des artistes Régis Rizzo, José Man Lius et Daniele Martignoni, avec pour curatrice Francesca Pirillo. Les trois artistes sont attentifs à ce qui modifie ou s’oppose à la nature comprise comme la part du monde que nous n’avons pas créée.  Les productions industrielles, numériques ou bio-ingénieriques sont les pôles antagonistes à la nature auxquels ils se réfèrent pour révéler les tensions et les hybridations entre nature et artifice.

Deposito-postal Colegio-texte
CHIEN OU CHAT
La représentation du chien ou du chat 
comme défi dans la création picturale


Exposition collective 
du 11 décembre 2019 au 25 janvier 2020


Galerie Popy Arvani
7 rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
coyote-1